L’importance de se préparer durant la période hors saison

By Alex Gélinas | Entraînement général

Nov 24
saison morte

La préparation durant la période hors saison d’un sport;  est-ce que ca veut dire qu’il faut reproduire le mouvement sportif le plus possible dans le gym?

Pas tout à fait…

Le but est d’augmenter la performance et l’intensité de l’athlète dans son sport et dans les différents mouvements requis. Le meilleur moyen d’y arriver n’est malheureusement pas d’imiter son sport dans le gym.

Mon approche est grandement influencée par la vision de la préparation de Patrick Ward (Nike, Seahawks) et Charlie Weingroff (autheur de Training = Rehab, Rehab = Training, S&C Coach pour l’équipe canadienne de Basketball), deux personnes très intelligentes et inspirantes que je vous invite à lire!

Séparons les sujets en grandes catégories pour simplifier la chose.

Mobilité/Stabilité

Il est important de regarder l’athlète bouger sous différents plans de mouvements afin de mettre en lumière s’il y a un manque de mobilité articulaire ou si au contraire il y en a trop.

Certains mouvements sportifs peuvent effectivement amener TROP de mobilité, contrairement à la croyance populaire que les athlètes sont TOUJOURS trop tendus. On a qu’à penser à l’épaule d’un lanceur au baseball en rotation externe vs. interne ou à la région lombaire ou les fléchisseurs de la hanche d’une gymnaste pour comprendre que certains athlètes peuvent développer un manque de stabilité.

Il est bien d’utiliser un outil standard de mouvement comme le FMS (Functional Movement Systems) (ou autre dans le genre). Il n’y a pas une méthode d’évaluation de mouvement meilleure qu’une autre, le plus important est de se développer un standard de mouvement et de s’y comparer.

Il est préférable d’isoler une articulation plutôt que de regarder l’ensemble des systèmes et comment ils interagissent ensemble. Cela permettra d’évaluer les déficiences et d’évaluer la progression.

Les qualités musculaires d’un athlète

Ceci est la catégorie que la plupart des gens connaissent et comprennent. Celle-ci comprend la force musculaire, l’endurance musculaire, la puissance musculaire et toutes les sous-catégories adjacentes.

C’est également, pour la plupart des sports, la catégorie la plus travaillée pendant la période hors saison.

Le plus important ici est de ne pas tomber dans le piège de «devenir le plus fort possible à tout prix».

La force est un déterminant de la performance très importante mais elle est loin d’être la seule. Il est important de regarder les déterminants propres au sport et d’apprécier les différences et les subtilités propres à ceux-ci.

Évidemment, si nous regardons des débutants dans différents sports, les grands thèmes à travailler se ressembleront. Plus ils progresseront dans leur sport, plus leurs besoins se préciseront et devront être pris en considération de façons différentes.

Par exemple, un joueur de football a besoin d’une plus grande force maximale et puissance tout en restant agile et rapide.

Un joueur de soccer n’a pas besoin d’être aussi fort au niveau des membres supérieurs qu’un joueur de football du aux contacts physiques moins fréquents mais il doit rester très puissant et endurant au niveau des membres inférieurs afin de rester performant durant 90 minutes de jeu.

La préparation de ces deux profils d’athlète sera complètement différente. Même au sein d’une équipe d’un sport X, la préparation entre les différentes positions sera différente (par exemple un gardien de but vs. un attaquant au hockey).

Il faut donc prendre le temps d’analyser les besoins du sport, de la position et de l’individu afin de développer un programme adéquat à long terme.

Systèmes énergétiques

Gardons l’exemple du joueur de football et du joueur de soccer.

Les demandes du soccer sont beaucoup plus taxantes sur le système aérobie en raison des longues périodes d’action entre-coupées de sprints sporadiques.

En contrepartie, au football, ce sont de nombreux petits segments de jeu explosifs et très intenses entre-coupées par des pauses donc plus taxant sur le système anaérobie. On fait un jeu, on donne tout ce qu’on a et on recommence plusieurs fois en se reposant entre les jeux et entre les phases offensives et les phases défensives.

Les différents systèmes énergétiques se travaillent de façons différentes comme nous l’avons mentionné dans un article précédent

La période hors saison représente un bon moment pour améliorer l’un ou l’autre des systèmes énergétiques, surtout si l’un des deux représente une faiblesse.

Gestion des stresseurs

Les stresseurs est un sujet moins populaire, peut-être du fait qu’on ne peut pas prendre le stress en photo pour le mettre sur Instagram!

Il y a deux grandes catégories de stresseurs: les stresseurs physiques et les stresseurs psychologiques.

La récupération et la progression de l’athlète sont intimement liées aux différents stresseurs. Nous pouvons voir l’entrainement comme l’application stratégique du stress sur le corps et la récupération de ce stress permet à l’athlète de progresser face à ses éléments stresseurs dans le futur.

Il est donc primordial pour un athlète de bien gérer, même durant la période hors saison, sa nutrition, son sommeil et le nombre de stresseurs dans sa vie quotidienne (examens à l’école, vie à la maison, travail, etc.) car tous les stresseurs entrent en ligne de compte et ils auront un effet sur la récupération de l’athlète.

Pas besoin de vous dire qu’un jeune qui mange du fast-food à chaque jour, dort 4-5 heures par jour, est «sur le party 3-4 fois par semaine», qui n’a pas de bonnes notes et se fait chicaner à la maison par ses parents, qui travaille à temps partiel en plus de l’école et du sport de haut niveau progressera moins bien qu’un jeune au profil exemplaire sans grandes sources de stress dans sa vie.

Cela ne garantit pas que l’un est un meilleur athlète que l’autre, mais le jeune au profil exemplaire met davantage les chances de son côté.

Donc, profitez de l’hiver pour vous préparer pour votre prochaine saison afin de dominer sur le terrain dès le début de la saison prochaine!

Tu es dans ta période hors saison et tu as besoin d’un programme d’entraînement? Inscris-toi gratuitement à notre service pour un mois!

 

Liens utiles

Patrick Ward: http://optimumsportsperformance.com/blog/

Charlie Weingroff: http://charlieweingroff.com/

 

About the Author

Gradué en kinésiologie en 2012 de l'UQAM, Alex a également coaché la planche à neige pendant 10 ans dont 2 ans dans un sport études dans un contexte compétitif. Il a travaillé dans plusieurs gyms et dans le milieu de la réadaptation où il a acquit beaucoup de connaissances sur la mobilité, la prévention des blessures et le retour au sport chez les sportifs.